May 022012
 
kid-icarus-uprising-walkthrough-cover

Ca fait depuis 1987  et la NES que les fans attendent impatiemment le retour d’un Kid Icarus (à part Of Myth and Monsters sorti en 1991 sur Game Boy), jeu mettant en avant un héros angélique du nom de Pit. Heureusement, après sa réapparition dans Super Smash Bros. Brawl, notre petit ange hérite enfin d’un nouvel opus sur Nintendo 3DS nommé Kid Icarus Uprising… et par le créateur de la série Super Smash Bros., Masahiro Sakurai, ça ne s’invente pas!

 Angel Eyes

Kid Icarus Uprising a la particularité d’être vendu en bundle avec un espèce de socle. Vous comprendrez très vite que celui-ci vous sera utile donc, posez bien la console dessus. On allume la machine et nous voici dans les menus du jeu ressemblant énormément à ceux de Super Smash Bros Brawl dans son esthétique. Après, bien sûr, une jolie cinématique d’intro qui nous en met plein la vue!

Et l’équipe de Sakurai n’a pas été avare au niveau du contenu. On retrouve le mode Solo dans lequel vous évoluerez de niveau en niveau en alliant aventure typée beat’em all au sol et séances de shoot’em up sur rail à la Panzer Dragoon dans les airs. Forcément, vous, c’est Pit notre petit ange des Cieux que vous incarnerez. Celui-ci sera en permanence suivit “télépathiquement” par la déesse des Cieux, Palutena, dont vous aurez du mal à lire les dialogues sur l’écran (les voix sont en anglais) tellement l’action du jeu est intense… Votre plan? Empêcher Medusa et ses troupes de l’Enfer de s’attaquer à la Terre.

Et c’est après avoir admiré les graphismes somptueux que la 3DS peux offrir avec ce genre de soft que nous retrouvons notre fameux socle. Pour la maniabilité, pas le choix: il est utile… et évite les crampes aux doigts! En effet, comme vous dirigez Pit avec le stick analogique, que vous tiré avec L et que vous visez avec l’écran tactile à l’aide du stylet, le socle vous permet de ne pas devoir tenir la console d’une seule main. Ce qui n’aurait pas été très pratique. Par contre, il faut s’habituer avec ce genre de maniabilité… pas évident. Dommage que la console n’ai pas un second stick analogique. Ah si, mais il est vendu séparément et n’est pas très utile dans Kid Icarus Uprising car il nous est impossible de l’utiliser pour viser. Mis à part ce petit défaut, le reste du jeu reste fabuleux… sans parler des sublimes mélodies enchanteresses.

Plus on est de fous…

Après le Solo, oui, nous avons eu droit à un mode Multijoueur!!! On avait été déçu par l’absence de ce mode dans le remake de Starfox 64 sur la nouvelle portable de Nintendo mais ici, il y est et il est bien foutu. Vous avez le choix entre Lumières VS Ténèbres et Chacun pour soi. Comme son nom l’indique, le premier mode consiste à formez des équipes pour protégez votre ange (en VS ou coop) tandis que le second porte très bien son nom et le tout jouable en local comme online: le pied!!!

Bien entendu le jeu regorge d’autan plus de bonus avec les équipements, les fusions d’armes, le lancer d’icarons, etc… que je vous conseil de découvrir au fil de ce magnifique soft…

embedded by Embedded Video

Note: 

Conclusion: Nintendo sait faire du neuf avec du vieux et c’est tellement bien fait qu’on en redemande. Aaah, si la maniabilité était mieux adaptée sur la console portable de Nintendo, ce serait le jeu parfait. Notons que Kid Icarus Uprising est plus que certainement un des meilleurs jeux depuis la création de la 3DS. Bravo!

Editeur : Nintendo

Développeur : Project Sora

Type : Action/Aventure/shoot’em up

Multijoueurs : 6 joueurs online

Classification : Interdit aux moins de 12 ans

Testé sur 3DS

  One Response to “[TEST-3DS] Kid Icarus: Uprising”

  1. Eh ben ça donne envie ! Mais les ‘bons’ titres sur 3DS sont trop rare je trouve…

    Mais bon ça ne m’empêchera pas de la prendre RIEN que pour Kingdom Hearts ! ^^

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>