Mar 302012
 
Messis-fifa-street-600x300

FIFA Street est surtout connu pour son coté très arcade… Après un troisième opus assez décevant et exagéré, est-ce que EA va se rapprocher de la simulation tel un véritable jeu de foot comme ils savent très bien réaliser? C’est ce que nous allons analyser ensemble dans ce reboot de FIFA Street.

Sombrero e chapo!?

Première leçon tirée par EA Sports dans leur nouveau jeu de foot de rue: place à la subtilité et la finesse, fini le bourrinage et les méga-tirs pas si loin d’un Inazuma Eleven finalement. Et c’est tant mieux vu que FIFA Street “nouvelle formule” regorge de pas mal de nouveautés et fait même la part belle au futsal (football en salle pour les noobs…) et donc, encore une autre sorte de gameplay.

Et les nouveautés techniques offrent une façon de jouer hybride de FIFA 12. En effet, le jeu reprend la conduite de balle à 360° et supprime également le spam de la prise de balle en laissant son bouton “croix” appuyé, ce qui permettait de passer à travers son adversaire considéré alors comme une sorte de fantôme sans défense… Ici, cette touche sert à temporiser et presser le porteur du ballon pour ensuite tenter de le subtiliser avec “cercle” ou “carré” ce qui rend les matchs plus réalistes.

Le reste des combinaisons sont principalement utilisées grâce au stick analogique droit dont pas mal de feintes sont issues. Les tirs peuvent également être “truqués” avec la touche L1 maintenue tandis que R1 sert à lobber son vis-à-vis ou simplement s’adonner aux joies du jonglage.

Street life…..

FIFA Street retranscrit très bien l’ambiance du foot de rue avec une bonne poignée de terrains tous différents les uns des autres. On retrouve des lieux comme un terrain sous un pont, un autre sur aménagé entre deux rives à Venise ou encore devant Notre-Dame de Paris. Il y a également plusieurs terrains de futsal sur lesquels les règles changes (limitations de terrains, fautes signalées, …).

Au niveau de la physique, les mouvements sont assez fidèles à la réalité. On remarque les détails dans le développement de chaque geste technique et c’est un régal pour les yeux. Tout comme les graphismes qui, sans révolutionner le genre du tout, nous offrent un bon rendu comparé aux anciens opus.

The World is mine!!!

Concernant les modes de jeu, en plus des classiques modes VS ou online, on retrouve le principal World Tour. C’est une sorte de mode carrière qui vous permettra de créer votre propre équipe en personnalisant son nom, son maillot, son emblème, ses couleurs et même ses joueurs dont votre pro virtuel de FIFA 12. Une très bonne idée!

Vous commencerez ce mode en régional puis national pour ensuite rejoindre les élites: continental et mondial. Pour ce faire, votre team devra participer à des tournois ce qui vous permettra non seulement d’évoluer mais également débloquer de terrains, maillots et autres accessoires ou équipes.

Vous l’aurez compris, ce World Tour est assez complet. Vous pourrez même participer à des mini- jeux tels que du freestyle, de l’élimination et autre high-score en 2 VS 2… sympa.

embedded by Embedded Video

Note: 

Conclusion: En bref, FIFA Street est bien sûr la référence des jeux de street football vu qu’il n’y a pas vraiment de concurrence. Néanmoins, le jeu en vaut la chandelle car EA Sports a vraiment bien travailler sur cet opus bien supérieur aux précédents même si on aurait aimé des graphismes encore plus fins (même s’ils sont très corrects) comme ils savent en réaliser. Fans de foot freestyle ou futsal, sautez sur ce jeu!

Editeur : EA Sports 

Développeur : EA Sports

Type : Sport

Multijoueurs : 2 joueurs online

Classification : Tous publics

Testé sur PS3 (existe sur Xbox 360)

Auteur: ManuSupra

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>